Le Lagoubran

 

Localisation

 

43°13’78’’N – 05°16’25’’E
Rade Sud de Marseille

 

 

 

Type épave/site
Profondeur minimum
Profondeur maximum

 

Remorqueur
63 mètres
67 mètres

 

 

 

Difficulté de la plongée

 

Intérêt faune et flore

 

Intérêt épave/site

 




Historique de l'épave :

Petite unité de servitude construite en 1886 pour la Marine Nationale, le Lagoubran était un remorqueur à roues de 28 mètres de long sur 7,5 mètres de large, jaugeant 104 tonneaux. Sa propulsion était assurée par des roues à aube de dix pales qui alimentaient un moteur de 220 CV.
Le Lagoubran va connaître le même sort que la Drôme et le Ker Bihan à Marseille, ainsi que le Togo à Cavalaire. En effet le 06 mars 1919, alors qu’il effectue une mission de dragage des mines dans la rade de Marseille, sa proue heurte une mine allemande, et le Lagoubran sombre très rapidement après l’explosion. Sur les 30 membres qui composaient l’équipage, 8 marins seront tués et 4 autres blessés.


Schéma : Urs Brunner

Description :

Le Lagoubran est une épave très difficile. Sa profondeur est limite pour une plongée à l’air, et sera ainsi réservé à des plongeurs confirmés. La visibilité est souvent faible avec une eau trouble.
Le Lagoubran est enseveli sous d’immenses filets de pêche soutenus par des flotteurs qui remontent jusqu’à 50–55 mètres environ.
Le navire est dans un état moyen. La proue n’existe plus, volatilisée lors de l’explosion. Au centre du navire, on peut admirer la chaudière avec juste au-dessus une petite cabine. Les roues à aube protégées par leurs cages, sont toujours fixées à la coque du bateau mais n’ont plus leurs pales. Le pont subsiste par endroits. La cheminée et les mâts du Lagoubran ont disparus. La poupe est en bon état, mais sans gouvernail.
 
 

Faune et flore :

Le Lagoubran est à Marseille ce que la Tantine est au Lavandou. C’est-à-dire un refuge pour les congres qui se sont installés dans les cages de protection des roues à aube. Hormis ceux-ci, la vie ne foisonne pas sur l’épave et la flore n’est pas d’un grand intérêt.